Nos Partenaires







 

Les Lauréats 2019

Lutte contre l'illétrisme dans la Francophonie du Sud

Le dictionnaire est un outil indispensable pour lutter contre l’illettrisme et l’analphabétisme des pays francophones d’Afrique et de Madagascar.

L’illettrisme accompagne et aggrave l’exclusion. Il rend vulnérable face aux discours intégristes. Enfin, une langue pauvre en vocabulaire est une cause de violence.

C’est notre devoir de contribuer au combat contre l’illettrisme et l’analphabétisme dans les pays francophones du Sud.

Analphabète rime avec non francophone.

Il nous faut refuser que la langue française, que nous avons jadis imposée dans ces pays, devienne aujourd’hui complice de l’inégalité sociale et de l’échec scolaire.

En 2017, le porteur de projet a apporté 1 150 dictionnaires Larousse de poche  à Madagascar.

Avec son association « Santé et Développement » il commande les Larousse de poche qu’il envoie à ses frais à Madagascar. Il va sur place chaque année un mois pour s’assurer de la bonne distribution de ces ouvrages dans les écoles ou les prisons.

3 500 livres neufs pour 7 écoles d'éducation prioritaire à Paris 12ème

A l'initiative de la section de Paris 12ème de la SMLH, en lien avec l’équipe municipale de  l'arrondissement  et dans le cadre d’un projet pédagogique mis en place par les établissements scolaires bénéficiaires du projet, Biblionef se propose d’alimenter, à hauteur globale de 3.500 livres neufs et choisis, les Bibliothèques des Centres Documentaires  des 7 écoles d’éducation prioritaire que compte l’arrondissement. Soit environ 500 livres par établissement à ajuster en fonction des effectifs.

L’objectif est de permettre aux enfants de s’emparer de la lecture dans leur vie personnelle en s’appuyant sur un réseau d’animateurs lecture et en recourant aux équipements collectifs que sont les bibliothèques (BCD), c’est aussi préparer les adultes qui veulent agir et réfléchir.

A Paris et en région parisienne, dans des quartiers fragilisés, Biblionef met également en œuvre des projets de développement de la lecture en prévention de l’illettrisme dans des écoles d’éducation prioritaire afin de gagner à la lecture, le plus tôt possible, les jeunes publics qui en sont le plus éloignés. Il est à noter que Biblionef a son siège social 48 Bd Diderot 75012  depuis 1997 et que la fondatrice et directrice générale, Dominique Pace, chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur, est membre de la section du 12ème arrondissement.

En lien avec l’équipe municipale de la Mairie du 12ème arrondissement de Paris et dans le cadre d’un projet pédagogique mis en place par les établissements scolaires bénéficiaires du projet, Biblionef se propose d’alimenter, à hauteur globale de 3500 livres neufs et choisis, les BCD des 7 écoles d’éducation prioritaire que compte l’arrondissement. Soit environ 500 livres par établissement à ajuster en fonction des effectifs.

Aventure et Education Arctiques

Sébastien DRACH, Secrétaire Général de la Section des Vosges est Lieutenant de Vaisseau de Réserve (Pilote d’hélicoptère) Il a été retenu pour participer à l’expédition polaire « MOSAIC » Après un 1er séjour de 6 semaines aux abords du 80ème parallèle à la fin de l’été, il va repartir durant 5 mois en Arctique à bord du brise-glace allemand le POLARSTERN. Cette expédition est la plus importante jamais réalisée pour l’étude du climat. Le bateau va dériver durant un an dans la banquise. Soixante-dix scientifiques y mèneront de nombreuses recherches. Sébastien a créé un blog pour que des écoles puissent suivre l’expédition à distance et en faire un projet pédagogique sur l’évolution climatique. La DSDEN des Vosges a donné son accord et le 24 septembre 2020, lors d’une importante conférence « grand public » à Remiremont, les élèves présenteront le fruit de leurs travaux.

 

Sébastien DRACH, Secrétaire Général de la Section des Vosges a décidé de faire partager son aventure au Pôle Nord à des élèves vosgiens pour réfléchir au problème du réchauffement et de l’évolution climatique. En tant que Lieutenant de Vaisseau de Réserve (pilote d’hélicoptère), il a intégré l’expédition MOSAIC, lancée par AWI (Alfred Wagner Institut), qui a pour objectif de faire dériver le brise-glace allemand POLARSTERN durant un an dans la banquise de l’Arctique. C’est la plus importante expédition scientifique jamais réalisée au monde sur le climat et notamment le réchauffement de notre planète (19 pays sont partenaires du projet…). Près de 70 scientifiques et chercheurs ont embarqué il y a quelques semaines jusqu’à l’automne 2020.

Sébastien a déjà participé à une première mission de recherche sous-marine du Polarstern durant un mois cet été. Fin novembre, il va le rejoindre via un brise-glace russe pour relayer une équipe. Son retour est prévu fin avril 2020. Sur les cinq mois qu’il va vivre sur le Polarstern, il passera quatre mois dans la nuit polaire.

Après en avoir discuté avec son président de section, ils ont décidé de monter une opération d’envergure pour d’une part remettre la légion d’honneur au cœur de la nation et d’autre part sensibiliser des jeunes aux problèmes liés au réchauffement climatique.

C’est aussi dans le cadre du projet associatif SMLH 2030 que Sébastien DRACH er Eric BOEUF ont décidé de s’inscrire. En proposant à l’Inspecteur d’Académie des Vosges, courant juillet 2019, un partenariat entre la Direction des Services Départementaux de l’’Education Nationale et la SMLH des Vosges, l’idée était double : apporter la possibilité à des élèves de plusieurs établissements scolaires de suivre une expédition polaire unique via un échange avec Sébastien DRACH (depuis le bateau)

Les talents de la Légion d'honneur aux côtés des jeunes pour la tolérance et le vivre ensemble

Partenaire de l’Éducation nationale, le comité de Clermont-Ferrand de la SMLH est engagé dans "la Cité de tous les talents"  pour accompagner 9 lycéens de seconde du Lycée Ambroise Brugière dans leur parcours citoyen durant la période de septembre 2019 à la fin 2020.

La SMLH soutient des sorties pédagogiques (visite du Sénat, mémorial de la Shoah) et un déplacement à Auschwitz-Birkenau pour réaliser un court-métrage sur le thème de la tolérance qui sera diffusé et commenté dans les collèges et lycées des quartiers dits sensibles.

Pour trouver des fonds, tous les légionnaires qui ont un talent particulier (peintures, dessins, photos) ou écrivains, sont sollicités pour donner quelques œuvres qui seront vendues lors de la galette des rois prévue le 17 janvier 2020 en conviant des élus, des associations et des clubs caritatifs.

Un co-financement est demandé à l'Honneur en Action et au lycée Ambroise Brugière pour le déplacement en Pologne et la réalisation de l'outil pédagogique portant le logo de la SMLH.

 

Les objectifs visés :

- Mettre la SMLH au cœur de la Nation en soutenant l'éducation citoyenne de jeunes en difficulté issus des quartiers dits « politique de la ville »,

- Impliquer les légionnaires en valorisant leur savoir-faire et leur générosité, tout en faisant rayonner la SMLH avec « les talents de la Légion d'honneur ont du cœur »,

- Mobiliser des légionnaires pour intervenir dans les établissements scolaires et expliquer leurs parcours,

- Rendre attractif le projet en cooptant des membres d'autres comités intéressés et en les agrégeant à l'action,

- S'inscrire dans une stratégie globale de partenaires dont l'ONM et la SHOAH qui compléteront ce projet par d'autres actions,

- Rappeler les valeurs républicaines par une image constructive et tournée vers la jeunesse dans le cadre d'un projet innovant de l'Académie de Clermont-Ferrand.

 

Les bénéficiaires : Une expérimentation est conduite au sein de l’Éducation nationale (Cité de tous les talents) visant à proposer aux jeunes un parcours d'exception en parallèle à leur scolarité.

Le lycée Ambroise Brugière s'inscrit dans cette opération innovante de l'Académie de Clermont-Ferrand qui veille à adapter le rythme scolaire des jeunes engagés dans un parcours sportif, culturel  qui englobe la citoyenneté pour faciliter leur épanouissement. Il s'agit d'alléger l'emploi du temps, dans le respect  des contenus pédagogiques pour dégager des créneaux horaires qui sont consacrés au projet des jeunes.

Le projet de l'Honneur en Action concerne 9 jeunes qui seront sélectionnés en septembre 2019 en classe de seconde et issus du Lycée Ambroise Brugière implanté dans la partie nord de Clermont-Ferrand. Une attention particulière sera accordée pour veiller à une mixité filles/garçons dans le projet soutenu par la SMLH. Les professeurs et coordonnateurs, référents du projet avec la SMLH, assurent  la sélection de ces jeunes issus de quartiers défavorisés, les accompagnent et informent les familles.

A vos claviers citoyens

Accompagnement individuel des sociétaires âgés dans la maîtrise de leur outil informatique  par des lycéens volontaires, pour :

-          Effectuer leurs démarches administratives

-          Effectuer des recherches sur internet

-          Communiquer par courriel avec leurs interlocuteurs

 

Les personnes du 4ème âge sont peu habiles aux usages informatiques qui sont imposés aujourd’hui par l’administration ; déclarer ses impôts par exemple. Des cours sont proposés par des associations diverses mais sur le plan cognitif les transferts de compétences acquises sur un matériel à un autre outil informatique sont difficiles. Il convient donc « d’apprendre à faire » en « faisant avec » sur l’outil propre du sociétaire. Des regroupements sont possibles dans des maisons de retraites locales qui réunissent plusieurs sociétaires. Des jeunes volontaires des lycées voisins seront  mobilisés pour cette aide individuelle et ainsi rencontreront également nos porteurs de mémoire. Ils pourront prétendre ensuite rejoindre les Amis de la SMLH (voir conclusions du GT 4 de la SMLH).  Cette action croise les objectifs de solidarité envers les sociétaires, de partage intergénérationnel et d’implication de la jeunesse (cf. protocole EN/ SMLH)

 

Un  partenariat avec la mairie de Saint Raphael est envisagé, qui offre aux jeunes engagés dans des     actions bénévoles, pour une durée de 80 H année , le permis de conduire .

Rallye de l'Honneur : Engagement d'Hier, Engagement d'Aujourd'hui

Organisation d’un rallye pour les jeunes sur l’ENGAGEMENT, l’engagement d’hier et l’engagement d’aujourd’hui.

Par la découverte de lieux de 6 villes de Vendée, aller à la rencontre de personnes jeunes ou adultes, bénévoles ou professionnels, toutes engagées.  Développer ses connaissances de l’Histoire de la Vendée, de la France et des lieux en consultant divers supports à disposition, en écoutant des témoignages, l’ensemble permettant de répondre à des questions.  

Ce rallye doit permettre aux jeunes de puiser matière à réflexion sur l’engagement citoyen.

 

Public visé : Les lycéens en classe terminale et les étudiants post-bac 1ère année,  suivant leurs études dans une structure du département. 

Une équipe de 4 à 6 jeunes  est à constituer par établissement.  12 équipes sont attendues. Chaque équipe de 6 s’organise en 2 sous équipes. Chaque sous équipe doit se rendre dans 3 étapes du parcours.

Chaque équipe peut être accompagnée d’un parent, ami, membre d’une association patriotique ou non, d’un jeune d’un conseil municipal de jeunes ou du conseil départemental des jeunes.

 

Parcours : Six lieux de la Vendée, sélectionnés sur un élément historique, sont à découvrir. Des rencontres dans ces lieux avec des jeunes et des adultes engagés dans divers domaines.

La Roche-sur-Yon est la ville de départ et d’arrivée pour toutes les équipes.

Dans chaque ville étape : Rencontres fixées dans un ou deux lieux de personnes relatant des faits historiques, des personnes engagées actuellement dans divers secteurs, des adhérents de la SMLH. Réponse à des questions : sur l’engagement d’hier (mise à disposition de dossiers et supports divers), sur l’engagement d’aujourd’hui à partir des témoignages des partenaires présents, sur la Légion d’honneur (un ou deux panneaux de l’exposition « la Légion d’honneur » sont disposés sur chaque site) et sur « la citoyenneté » (2 panneaux de l’exposition de l’ONACVG sont disposés sur chaque site).

 

Un passeport individuel est renseigné à chaque étape et le tampon de la SMLH y est appliqué.

Tournoi Régional

Ce projet est initié par le comité Vallée de la Marne. Il est mis en œuvre avec le concours actif des 6 comités de la section de la Seine-et-Marne.

 

Au début, un simple match de gala.

C’est le 26 septembre 2015 que le comité Vallée de la Marne a organisé un match de gala entre une équipe de jeunes provenant d’un quartier prioritaire dans le cadre de la politique de la ville et des internationaux à la retraite. Cette rencontre a mis en valeur le besoin des jeunes de sortir de leur quartier, tout comme ils ont porté une attention particulière à l’explication préalable précédent le match portant les valeurs portées par la SMLH. Le comportement exemplaire des jeunes devant les internationaux a forgé l’idée d’imaginer de formaliser une démarche pour sensibiliser les jeunes de ces quartiers aux valeurs de la SMLH.

 

Une démarche simple pour aller à la rencontre des jeunes : utiliser le vecteur du football.

Dans la même année, le programme Honneur en action donne l’occasion au comité Vallée de la Marne de formaliser un projet intitulé « Le football vecteur de promotion des valeurs de la Légion d’honneur ». L’idée de base du projet déposé dans ce cadre était d’organiser un tournoi de football regroupant des jeunes des quartiers afin de les sensibiliser aux valeurs républicaines et en y greffant un volet relatif à leur insertion professionnelle. Le 12 décembre 2015, ce projet est récompensé du label Honneur en action.

 

Ce label a permis de construire une véritable stratégie en direction des jeunes.

Des ambitions fortes sont alors formulées :                   

-          Faire du tournoi un événement territorial, départemental, régional puis national

-          Etoffer le contenu de la démarche d’accompagnement à l’insertion professionnelle

-          Donner du sens à l’engagement des jeunes en les associant à une action de solidarité.

 

En 2020 : faire passer le tournoi au stade régional.

La dimension départementale ayant été accomplie en 2019, il s’agit à travers l’actuel projet de poursuivre le développement de la manifestation en lui conférant une dimension régionale, limitée à l’Ile de France.

L’édition régionale sera engagée avec la collaboration volontaire des sections départementales de la SMLH. Cette association se traduira par la conclusion de conventions de jumelages entre la section de Seine-et-Marne et les sections volontaires.

Transmission d'une culture de la paix à des jeunes

Porté par le Comité de l’Alsace Nord de la Société des Membres de la Légion d’Honneur, l’association    « Cultures et Religions », et par le lycée du Haut-Barr affilié au réseau des écoles UNESCO, ce projet a pour objectif de transmettre une culture de la paix à des lycéens de cet établissement. Et pour permettre à cette démarche de bénéficier d’un rayonnement sur l’Académie de Strasbourg, des jeunesparrainés par la Fondation un Avenir Ensemble seront intégrés dans ce projet. Après une sensibilisation deces élèves à la problématique de la guerre et de la paix dans les Balkans (1992-1995), il s’agira de les rendre acteurs de paix en leur faisant réaliser une exposition itinérante sur ce thème, qui comprendra diverses œuvres créatives (textiles, picturales, littéraires…), qu’ils présenteront, avec l’aide de représentants des trois institutions partenaires, dans des lieux symboliques à Saverne, Strasbourg et Paris.

Le projet « Parcours de paix et de fraternité dans les Balkans » comprend deux volets, le premier a déjà été effectué, et le second va commencer à la rentrée scolaire 2019 :

 

1) Un voyage d’immersion dans les Balkans intitulé « accompagner des jeunes sur des chemins de Fraternité et de Paix dans les Balkans » (qui a eu lieu du 7 au 15 avril 2019) où une équipe d’adultes, pour rassembler des matériaux qui vont servir de supports aux actions pédagogiques futures, ont construit des interactions avec plusieurs classes de trois lycées des Balkans, respectivement situés à Mostar (Bosnie-Herzégovine–Fédération croato-musulmane), Trebinje (Bosnie Herzégovine- Entité serbe) et Pogradec (Albanie).

 

2) Transmission d’une culture de la paix à des jeunes (année scolaire 2019-2020) pour sensibiliser et mobiliser cinq classes du Lycée du Haut-Barr et des filleuls de la Fondation un Avenir Ensemble (Académie de Strasbourg) sur les causes de la guerre et de la paix dans les Balkans, zone européenne encore sensible, dans le cadre d’une approche citoyenne, qui s’ouvrira sur la construction européenne en montrant qu’elle s’est faite pour préserver la paix sur le continent (dans l’esprit des études menées par L. Weiss). 

Le projet, dans ses deux volets, intitulé « Parcours de paix et de fraternité dans les Balkans » (2018-2020), s’effectue sous le haut patronage honoraire de l’Ambassadeur américain Jacques Paul Klein, adjoint de Kofi Annan, et est porté conjointement par le Comité Alsace Nord de la Société des Membres de la Légion d’Honneur, présidée par Mme Marie-Laure Jundt, par le Lycée du Haut-Barr affilié au réseau UNESCO, dont la référente est Mme Claire Le Van, et par l’association « Cultures et Religions » de Saverne présidée par Mme Danielle Mathieu-Baranoff. L’équipe travaille en lien avec Mme Monique Guerrier, référente de la Fondation un Avenir ensemble de l’Académie de Strasbourg, et le coordinateur régional pour l’Académie de Strasbourg de la Fondation un Avenir ensemble, M. Bernard Roth.

Ultra Run France Tour

Guy AMALFITANO, Athlète de haut niveau et Président-Fondateur d’une association humanitaire, est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur, pour toutes les actions qu’il a menées ces dernières Années, en faveur de la Lutte contre le Cancer. 

 

Le nouveau défi consiste à traverser les 12 régions de l’Hexagone en courant sur une jambe pendant 100 jours consécutifs, sur un parcours total de 5 000 km, ce qui représente une moyenne de 50 km par jour. Un énorme défi physique et sportif que va tenter de relever Guy AMALFITANO. 

 

Le But est de collecter des Fonds pour une Association ou une Fondation de chaque Région, d’aller à la rencontre de toutes celles et ceux qui soutiennent Guy depuis qu’il s’est lancé dans ses actions solidaires, et d’homologuer le record du monde de la plus longue distance parcourue sur une jambe en 100 jours consécutifs.  

 

Les Moyens Techniques : Un Camping-Car suivra Guy tout au long de son périple. 

 

Afin d’impliquer un grand nombre de personnes et pour que chacun ait la possibilité de vivre cette aventure de l’intérieur, un appel va être lancé afin de mettre en place un réseau de Chauffeurs / Suiveurs qui se relaieront tout au long du parcours. Ce système renforcera l’aspect solidaire de la démarche et apportera encore plus de relief à cette aventure humaine. 

Guy sera muni d’une balise GPS afin de pouvoir le tracer à distance 24h/24. 

 

Il est indispensable de pouvoir relayer, au jour le jour, sur la « toile », les informations, les images de cet incroyable défi. C’est pourquoi des supports de communication tels qu’un site web et une page Facebook seront créés pour l’occasion. 

Modernisation et agrandissement de la cuisine du Sentier des Délices

Située à Confolens en Charente Limousine, La Grande Famille Confolentaise est une association de lutte contre la précarité. Créée en 1937, elle comporte 3 axes d’intervention ; une bourse aux vêtements, une épicerie sociale et un chantier d’insertion basé sur une activité de traiteur « Le Sentier des Délices ». Ce chantier d’insertion emploie 15 salariés bénéficiaires des minimas sociaux. Le projet consiste en la modernisation et l’extension de la cuisine actuelle. Il comprend également la publicité et le marketing. Il s’oriente vers la professionnalisation de l’activité en tenant compte du désir des clients de manger plus sainement  Les produits élaborés de manière artisanale, le seront désormais avec un approvisionnement chez les producteurs locaux en circuit court. 

 

Les aides annuelles de l’Etat et du Département étant en diminution, nous devons compenser par un chiffre d’affaires plus conséquent. Ceci afin d’assurer notre mission : remettre des personnes en grande difficulté sur le chemin de l’emploi. Les 15 bénéficiaires hommes et femmes sont des personnes en grande précarité, confrontées à des difficultés d’ordre personnel, social ou psychologique, mais qui veulent s’en sortir. Ce chantier d’insertion est  situé dans des locaux mis à disposition de l’association par la municipalité. 

SOS Filles Mères : accueil, réinsertion et formation profesionnelle de jeunes filles mères et enfants au Burkina Faso

Le Burkina Faso est l'un des pays les plus pauvres d'Afrique, situé au 181e rang sur 187 pays suivant l’Indice de Développement Humain (IDH 2014). Le manque de moyens économiques et d'accès à l'éducation des familles engendrent des situations risquées pour les jeunes filles, lesquelles se retrouvent souvent avec des grossesses précoces et hors mariage. Ce phénomène étant très mal perçu dans la société burkinabé, notamment dans la capitale Ouagadougou, ces dernières se retrouvent rejetées par leurs familles et mises à la rue, ou elles subissent toutes sortes de violences (drogues, viols, prostitution...). Leur vie est en danger et celle de leurs enfants aussi (parfois victimes d'infanticides). Ce projet vise à offrir un espace d'accueil à ces jeunes filles et de les accompagner sur le chemin de la réinsertion sociale et professionnelle.

 

La situation de ces femmes étant insoutenable, l'Association SOS filles/mères recueille depuis 2006 ces jeunes filles afin de leur offrir un avenir avec leurs enfants. La problématique des jeunes filles mères en situation de grande précarité étant grandissante, la Présidente a décidé depuis 2015 de s'entourer pour professionnaliser et structurer son association et son intervention. C'est dans ce cadre qu'elle a monté un partenariat avec HAMAP-Humanitaire dans le but d'élaborer un projet qui touchera 20 jeunes filles mères âgées entre 15 et 22 ans et leurs 20 enfants entre 0 et 8 ans.

 

Dans un premier temps, il s'agit de construire une maison qui appartienne à l'association pour les accueillir de façon pérenne. Il est ensuite prévu de scolariser les enfants, de donner des cours d'alphabétisation et une formation professionnelle aux jeunes filles puis de créer une boutique solidaire pour qu'elles bénéficient d'un revenu et que les bénéfices des ventes puissent assurer le fonctionnement de la maison et des activités de l'association. Bien sûr, le projet prévoit une partie de sensibilisation des filles mères aux droits de la femme et des enfants ainsi qu'aux pratiques d'hygiène et de santé y compris de santé sexuelle et reproductive pour qu'elles puissent apprendre à s'occuper de leurs enfants. En 11 ans, 100 jeunes filles et leurs enfants sont passés par cette association, mais les besoins restent criants.

Cœur Equitable

Cœur Equitable  : Tendre la main à ceux qui manquent de soins cardiaques, par la création d’une salle de cathétérisme cardiaque interventionnel (KT) à Madagascar

 

 « Quand vos ressources en temps et en moyens sont limitées, vous devez appliquer une logique de guerre: vous faites des choix pour que le plus grand nombre en profite » 

Professeur René PRETRE, chef du service de chirurgie cardiovasculaire du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois  et Chirurgien  bénévole  pour  la fondation«Le petit cœur»  Mozambique et Cambodge. 

L’association « Coeur Equitable » de type 1901 à but non lucratif (Présidente : Madame le Docteur Monique Rakotomalala, vice –présidente de la SMLH Madagascar)est concentrée sur la solidarité en matière depathologie cardiaque, en prenant en charge les patients afin de prévenir des morts évitables et diminuer ainsi les évacuations sanitaires que ne peuvent payer ni ceux qui sont dans le besoin et encore moins les indigents. 80 % de la population malgache vit sous le seuil de pauvreté, à moins de 2$/jour et 10% de la population détient 90% de la richesse nationale.

Le principe d’action est basé sur la SOLIDARITE Nationale et Internationale : « Le plus nanti tend la main à l’indigent »

 L’Association “cœur équitable “ de droit malgache, créée à partir de ce constat d’injustice sociale face à la maladie cardiaque, coordonnera ce projet de cathétérisme interventionnel sur le modèle de ceux construits et fonctionnels en Afrique : Mauritanie et Mali  (2007 et 2017). En Afrique, seuls 20 pays ont une salle de cathétérisme interventionnel (KT). 

Hébergement de SDF

Le Général d’armée Hervé GOBILLIARD préside l’association Trinité Solidarité implantée dans le 9ème arrondissement de Paris, dont la vocation est tournée vers les défavorisés, par la distribution de repas chauds, la soupe populaire servie de mi-octobre à mi-juin, 4 jours par semaine.

Implantée dans la crypte de l’Eglise de la Trinité, cette association, à l’initiative du Gal Gobilliard, va élargir son action à l’hébergement des SDF : 8 à 9 par nuit.

Cet élargissement des activités implique une mobilisation très importante des énergies. A cet effet, Général GOBILLIARD et son équipe ont dû procéder au recrutement de nombreux bénévoles, dont le nombre total s’élève à 120 personnes.

Un local, situé sous la crypte, lui a été prêté, mais nécessite de nombreux travaux. C’est dans ce cadre que le porteur du projet s’adresse à la SMLH.

Chemins de mémoire et de citoyenneté dans les Vosges

L’année 2019-2020 marquera le 75e anniversaire de la Libération de la vallée de la Moselotte, des Vosges et de notre pays. Afin de consacrer à cette page de notre Histoire l’attention qu’elle mérite, le collège Hubert Curien de Cornimont en partenariat avec la municipalité de Cornimont, propose aux élèves de 3ème de suivre tout au long de l’année 2019-2020 un parcours pédagogique baptisé « chemins de Mémoire et de Citoyenneté ».

Ce parcours conduira les élèves à la découverte de l’histoire de la Libération de la vallée de la Moselotte, des Vosges et de la France.

L’objectif consiste à stimuler l’esprit citoyen des collégiens, éveiller leur sens du devoir de mémoire, perpétuer le culte de ceux qui sont morts pour la France et encourager les jeunes à l’engagement citoyen.

Les bénéficiaires directs sont les élèves des 4 classes de 3ème (prévision de 95 élèves) et parmi eux, les volontaires pour rejoindre le club « Chemins de mémoire et de citoyenneté ».

Conçu comme un voyage dans le temps et dans la vallée, le projet alterne :

- approche théorique par un travail de groupe et des recherches personnelles encadrés par deux professeurs du collège ;

- approche pratique par des rencontres et des visites à la découverte des évènements, des lieux de Mémoire nationaux et locaux, et des personnages, célèbres ou anonymes, qui ont été au cœur de l’histoire locale et nationale de la Libération ;

- approche culturelle à travers la découverte de la musique dans la guerre, dont la musique militaire, et par l’apprentissage de chants patriotiques qui sera proposé aux élèves.

 

Ce projet a été labélisé « 75e anniversaire de la Libération » par le Conseil départemental pour les anciens combattants et victimes de guerre et la mémoire de la nation.

Histoires sans frontières

Ce projet consiste à promouvoir le devoir de mémoire pour que les élèves du primaire au lycée prennent conscience de son sens à partir d’évènements historiques locaux et qu’il joue pleinement son rôle dans la construction citoyenne individuelle. 

L’étude s’appuiera sur les flux et les reflux de population sur le massif des Pyrénées durant la période de 1936 à 1945 afin d’analyser le vécu de ces hommes franchissant la frontière pour survivre, vivre libres ou s’engager. Il s’agira aussi d’identifier  en quoi  les valeurs de notre République, liberté, fraternité, égalité constituent le socle de la coopération au-delà des frontières.

La mise en œuvre du projet permettra de :

-          inaugurer  deux sentiers de mémoire sur les itinéraires des évadés

-          concevoir une commémoration sur un lieu de massacre

-          réaliser une bibliothèque transfrontalière à caractère historique

-          organiser une journée de souvenir avec les pays alliés

 

Objectifs généraux visés :

-          Illustrer les programmes scolaires d’histoire et d’éducation morale et civique à partir de phénomènes locaux pour en comprendre les causes, faits et conséquences.

-          Développer une démarche historique en combinant différentes sources d’information locales ou d’autres pays et fréquenter des lieux de documentation et  de mémoire.

-          Concevoir et faire vivre des situations mémorielles pour identifier les objectifs des instances qui les perpétuent et les enseignements à retenir pour une conduite citoyenne.

-          Apprendre à concevoir par une approche interdisciplinaire un lieu de mémoire comme messager à la fois des comportements des hommes, des convictions et des valeurs qui  les animent.

-          Comprendre le rôle d’une frontière et identifier les piliers qui doivent présider l’évolution de l’aventure humaine au sein d’un pays et entre pays pour contribuer au maintien de la paix.

 

Bénéficiaires :

Quatre collèges du département, représentant 11 classes avec un effectif total de 300 élèves, vont participer à ce projet.

Collège Paul Eluard à Tarbes, collège Maréchal Foch d’Arreau, collège du lycée climatique René Billères d’Argelès Gazost, collège du Lycée de Sarsan à Lourdes.

 

Il est important de préciser que toutes les classes des établissements vont pouvoir bénéficier du fruit de leurs recherches lors des temps de communication. De plus les productions ou supports seront à disposition d’autres établissements ou organismes. 

 

Lieux de réalisation

Le projet se déroulera dans les collèges et sur les sites du département qui ont été le théâtre d’évènements tragiques.

Autres Editions :
2019
 
Covid-19. Témoignage. Un confinement entre glace et nuit à -35 C.

Sébastien Drach, lieutenant de vaisseau et secrétaire de la section des Vosges, nous parle avec émotion de sa mission et de son incapacité à rentrer en France ... >

7505. Décès de Cyr-Denis Nidier

La section SMLH/Paris Ve vient de perdre un de ses membres aussi brillant que discret, Cyr-Denis Nidier, victime du coronavirus à 55 ans.

Admis à l'École navale en 1983 ... >

Covid-19. Témoignage. « Nous qui sommes au soir de nos vies, nous voudrions vous adresser un message. »

L’appel bouleversant aux Français de Serge Letang, 100 ans, et François Scarbonchi, 97 ans, deux grands sociétaires de la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH). ... >

Attestation numérique de déplacement dérogatoire

Le dispositif de création numérique de l'attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible depuis le 6 avril. ... >

Décès d’un grand chasseur alpin

Le général de corps d’armée (2S) Gérard d'Auber de Peyrelongue nous a quittés le 28 mars dernier à l’âge 85 ans, emporté par le Coronavirus ... >

Covid-19- Nos Bonnes pratiques- Témoignage n°3. Journée "ordinaire" d’une sociétaire active et attentive à ses concitoyens

Marité Lemaire, première adjointe au maire de Courthézon (Vaucluse) et déléguée à l’Action sociale, sociétaire de la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH).... >

Covid-19. Nos Bonnes Pratiques. Témoignage n°2. Bernard Lepers raconte son quotidien de Maire

"Je pensais qu’au bout de douze ans comme premier édile d’un village de 750 habitants à flanc de colline, entre Amiens et la baie de Somme, je pourrais céder l’écharpe tricolore au premier adjoint de mon choix."... >

Décès de l'ancien chef d'Etat-major de la Marine

L'amiral Jean-Charles Lefebvre, ancien chef d'Etat-major de la Marine (1994-1999), est décédé. Il avait 81 ans. ... >

COVID-19. Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire

Le ministère de l'Intérieur a publié mardi 24 mars la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire à fournir pendant le confinement dû au coronavirus COVID-19. ... >

COVID-19-Les bonnes pratiques : Témoignage n°1

« Nous sommes un couple âgé et un peu (beaucoup) stressé à l’idée d’affronter de longues files d’attente devant les magasins d’alimentation. Notre fils nous a inscrit sur le site du CCAS"... >

06. Conférence du capitaine de vaisseau Pagot au cours de l'assemblée du comité de Villefranche-sur-Mer

Le capitaine de vaisseau (R) Christophe Pagot, membre de la section du Var, de la Délégation régionale à l’image et au rayonnement de la Marine en Méditerranée, a prononcé ... >


Nous sommes le 09-04-2020 et il est 20:04 - V2