Nos Partenaires







 

L’idée fondatrice

 

 

 

Si la Légion d’honneur est le premier Ordre national, nombreux sont encore ceux qui, aujourd’hui, n’en saisissent véritablement l’essence et les valeurs.

Qui connaît l’histoire de la création de l’Ordre et la volonté de Bonaparte de reconstituer à l’époque “un socle de granit” dans un pays déstructuré par douze années de chaos et en perte totale de références ?

Qui pourrait de même énoncer et expliquer les missions bien spécifiques de la grande chancellerie et celles toutes aussi belles de la Société des Membres de la Légion d’Honneur ?

Qui d’ailleurs connaît vraiment notre société en dehors du cercle encore discret de ses membres ?

Qui, dehors, et parfois même dans nos rangs, sait que nous nous engageons pour contribuer au rayonnement des valeurs et de la culture de la France et promouvoir les valeurs incarnées par la Légion d’honneur ?

Qui sait que nous contribuons, sans doute trop discrètement encore aujourd’hui, au développement de l’esprit civique et au soutien de notre jeunesse qui est, ne l’oublions pas, l’avenir de la France et celui de la SMLH ?

Qui sait que nous nous engageons avec conviction pour soutenir ceux qui vivent dans le besoin et la détresse dans une belle dynamique de solidarité et d’entraide ?

Quelle trace laisser demain dans les esprits de nos concitoyens et surtout dans ceux de nos enfants ? Une forme de prestige sans doute, une émotion, d’ailleurs parfois contestés par des polémiques hélas alimentées par ceux qui méconnaissent l’Ordre, son essence et ses principes où qui cherchent à les contourner.

Qui sait et accepte finalement que la Légion d’honneur n’est pas une fin en soi mais le début d’une noble mission, collective mais surtout personnelle qui nous engage individuellement à aller vers l’autre et à lui tendre la main ?

Là est l’Honneur tel que nous devons le concevoir et le vivre au quotidien !

Notre Ordre a aujourd’hui et plus qu’hier un besoin vital de reconquérir les esprits et de structurer son image. Il a un besoin vital de lisibilité. Il n’y parviendra que par l’action individuelle et collective et l’engagement des décorés au service de la société française.

Nous avons à démontrer quotidiennement et par les actes qu’un légionnaire, parce qu’il met son énergie, son talent, son temps et son dévouement au service d’autrui, mérite sans conteste sa distinction.

L’idée fondatrice de l’Honneur en action est simple. Les légionnaires sont des femmes et des hommes dont la société a reconnu les mérites. L’Honneur en action leur offre les outils et un terrain propice à l’expression de leur engagement envers ceux qui en ont le plus besoin.

Alors levons-nous et mobilisons-nous !

 

L’Honneur en action se construit autour de projets individuels et collectifs fédérés au niveau local de la section. Chacun, en fonction de ses talents spécifiques et de sa propre expérience, est invité à élaborer un ou plusieurs projets concrets susceptibles d’aider une personne ou un groupe et de le mener avec détermination et passion. Hors de la Métropole, il s’appuie sur l’extraordinaire dynamisme de nos sections à l’étranger.

Un comité de sélection “l’Honneur en action” se réunit en fin d’année pour sélectionner les lauréats qui, pour la plupart, reçoivent une bourse.

Enfin, un label « Honneur en action » peut être accordé à certains projets sur décision du comité de sélection.

 

La liste définitive des lauréats et des labels est diffusée chaque année en novembre, avec une remise des prix en décembre.

 

 
Covid-19. Témoignage. Un confinement entre glace et nuit à -35 C.

Sébastien Drach, lieutenant de vaisseau et secrétaire de la section des Vosges, nous parle avec émotion de sa mission et de son incapacité à rentrer en France ... >

7505. Décès de Cyr-Denis Nidier

La section SMLH/Paris Ve vient de perdre un de ses membres aussi brillant que discret, Cyr-Denis Nidier, victime du coronavirus à 55 ans.

Admis à l'École navale en 1983 ... >

Covid-19. Témoignage. « Nous qui sommes au soir de nos vies, nous voudrions vous adresser un message. »

L’appel bouleversant aux Français de Serge Letang, 100 ans, et François Scarbonchi, 97 ans, deux grands sociétaires de la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH). ... >

Attestation numérique de déplacement dérogatoire

Le dispositif de création numérique de l'attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible depuis le 6 avril. ... >

Décès d’un grand chasseur alpin

Le général de corps d’armée (2S) Gérard d'Auber de Peyrelongue nous a quittés le 28 mars dernier à l’âge 85 ans, emporté par le Coronavirus ... >

Covid-19- Nos Bonnes pratiques- Témoignage n°3. Journée "ordinaire" d’une sociétaire active et attentive à ses concitoyens

Marité Lemaire, première adjointe au maire de Courthézon (Vaucluse) et déléguée à l’Action sociale, sociétaire de la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH).... >

Covid-19. Nos Bonnes Pratiques. Témoignage n°2. Bernard Lepers raconte son quotidien de Maire

"Je pensais qu’au bout de douze ans comme premier édile d’un village de 750 habitants à flanc de colline, entre Amiens et la baie de Somme, je pourrais céder l’écharpe tricolore au premier adjoint de mon choix."... >

Décès de l'ancien chef d'Etat-major de la Marine

L'amiral Jean-Charles Lefebvre, ancien chef d'Etat-major de la Marine (1994-1999), est décédé. Il avait 81 ans. ... >

COVID-19. Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire

Le ministère de l'Intérieur a publié mardi 24 mars la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire à fournir pendant le confinement dû au coronavirus COVID-19. ... >

COVID-19-Les bonnes pratiques : Témoignage n°1

« Nous sommes un couple âgé et un peu (beaucoup) stressé à l’idée d’affronter de longues files d’attente devant les magasins d’alimentation. Notre fils nous a inscrit sur le site du CCAS"... >

06. Conférence du capitaine de vaisseau Pagot au cours de l'assemblée du comité de Villefranche-sur-Mer

Le capitaine de vaisseau (R) Christophe Pagot, membre de la section du Var, de la Délégation régionale à l’image et au rayonnement de la Marine en Méditerranée, a prononcé ... >


Nous sommes le 09-04-2020 et il est 20:05 - V2