Les actualités de la SMLH

26. Décès de Jean Monin

Jean Monin, commandeur de la Légion d’honneur, est décédé à l’âge de 92 ans. Résistant à 16 ans, en Haute Savoie, au sein du Corps franc « Simon » proche du Maquis des Glières, il est arrêté en janvier 1944 puis déporté au camp de Mauthausen en avril. Après la libération du camp le 5 mai 1945 par les Américains, Jean Monin retrouve sa famille à Romans. Il rejoint par la suite la section locale de la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes, dont il assume les fonctions de président de 1985 jusqu’à son décès. Il milite également à la fédération des FFI de la Drôme et celle des Anciens du maquis des Glières. Après avoir été fait chevalier de la Légion d’honneur, le 13 février 1987, Jean Monin adhère à la SMLH et devient un membre actif au sein du bureau de la section. Devenu président de l’association Drôme-Ardèche des Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation, il témoigne de l’horreur des camps en milieu scolaire et organise chaque année un voyage sur les lieux de mémoire des camps de Mauthausen et Gusen. Sa plus belle réussite comme « passeur de mémoire » fût d’être l’un des instigateurs en 2010, des « Sentiers de la mémoire ». Cette manifestation, organisée autour du mémorial de Mirmande propose chaque année à 800 élèves de CM1 et CM2 du département une rencontre avec des anciens résistants et déportés, avec cette belle devise « La mémoire se transmet, l’espoir se donne ».

 

Légende photo : De la gauche vers la droite : le général Serpolet, Mme Nieson, maire de Bourg de Péage, Jean Monin, Mme Monin, le général Bachelet, Didier Guillaume ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

24. Hommage à Guillaume d’Ussel

Le 20 juillet 2019, les membres du comité Tulle Ussel de la section Corrèze ont participé à la cérémonie organisée par la famille en hommage au chef d’escadrons Guillaume d’Ussel, mort en déportation le 27 novembre 1944. ... >

86. Centenaire de Yves de Rubercy.

Le 8 août 2019, le bureau de la section est venu présenter ses vœux à Yves de Rubercy, sociétaire depuis de longues années, et né un siècle auparavant à Gien (45). ... >

 
06

Le 14 septembre, la journée traditionnelle de rentrée a réuni une trentaine de sociétaires du comité de Cannes pour une croisière d’une heure entre Cannes et Théoule-sur-Mer, suivie d’un déjeuner.

Prix Honneur et patrie

Georges-Henri Soutou, historien et membre de l’Institut de France, rejoint le jury du Prix Honneur et patrie.

Journées du patrimoine

La SMLH sera présente les 21 et 22 septembre prochains à l’Ecole militaire (1 place Joffre, Paris 7e   ) de 11 heures à 18 heures. L'exposition "Si la Légion d'honneur m'était contée" sera présentée à cette occasion.

Nous vous attendons nombreux à son stand.

Siège

Le siège est exceptionnellement fermé ce jour 9  septembre. Sortie de cohésion. 

SMLH

Suivez toute l'actualité de la SMLH sur son compte Twitter : @SmlhNational

42

Le 11 septembre, le comité de Saint-Etienne organise une conférence animée par Bernard Viala, médecin-chef des armées : « Du feu, du sang et des larmes ou comment soigner 300 blessés graves en Afrique ». Cette présentation fait référence à la catastrophe du quartier N’Sam de Yaoundé (Cameroun) le 12 février 1998. La conférence se déroulera à l’hôtel de ville à 19 h.

45

Christian Bouleau, maire de Gien, son conseil municipal et des représentants locaux de la SMLH, ont inauguré le jour de la commémoration du 18 juin 1940, le rond-point de la Légion d’honneur, place Foch en Berry. Une plaque a également été dévoilée. Gien est désormais la cinquième ville du Loiret à disposer d’un lieu public (deux esplanades et trois ronds-points) au nom de la Légion d’honneur après Orléans, Fleury-les-Aubrais, Châteauneuf-sur-Loire et Briare.

Congés annuels

Le siège de la SMLH est fermé du 5 août au 25 août 2019.

Disparition

Ancien secrétaire général de la SMLH (1996-2000), le général de corps d’armée (2s) Robert Farret est décédé, le 23 juillet. Il était âgé de 88 ans.

33

Le 15 juin, au palais de Rohan, siège de la mairie de Bordeaux, ont été remis les diplômes de la préparation militaire Marine, en présence du contre-amiral Costargent, et d’Anne Brészillon, maire adjointe de Bordeaux. Le colonel André Dulou, président de la section de Gironde, a remis un prix commun à la SMLH et aux DPLV (Décorés au péril de leur vie) à l’un des plus méritants parmi les lauréats.

TOUTES LES BREVES...


Nous sommes le 19-09-2019 et il est 22:56 - V2