L'histoire de l'ordre
de la Légion d'honneur

La Légion d'honneur est la plus élevée des distinctions nationales. Elle est la récompense de mérites éminents acquis au service de la Nation, à titre civil ou militaire.

29 floréal An X, création de la Légion d’honneur

En 1802, le Premier Consul crée la Légion d’honneur.

Un ordre à la fois civil et militaire

Le caractère civil et militaire de la Légion d’honneur a été une expression de la volonté du général Bonaparte qui y voyait un ferment de l'unité nationale. Pour lui : " l'armée, c'est la Nation…  Si l'on distinguait les hommes en militaires et civils, on établirait deux ordres, alors qu'il n'y a qu'une Nation ".

Un symbole de continuité

Deux empereurs, trois rois et cinq Républiques ont succédé à Bonaparte et ont conservé la Légion d'honneur comme premier ordre national. Le chef de l'état en est toujours le Grand Maître. Le collier de cette prestigieuse fonction lui est remis par le Grand chancelier dès son investiture.

Les changements de régime n’entraînent pour l'Ordre que des modifications mineures : le remplacement symbolique du médaillon central du grand collier ou la suppression du serment du nouveau chevalier, par exemple.

Un ordre prestigieux

La Légion d'honneur impose un certain protocole lors de l'admission d'un nouveau membre, de sa promotion à un grade ou de son élévation à une dignité supérieure : il est décoré par un membre d'un grade ou d'une dignité au moins égale et ne prend rang dans l'ordre qu'à la date effective de la remise de cette réception.

La Légion d'honneur est un ordre qui comporte cinq degrés :

> 3 grades : chevalier, officier et commandeur.

> 2 dignités : grand officier et grand'croix.

Une légitimité toujours actuelle

Pour les civils comme pour les militaires, être décoré de la Légion d’honneur est considéré comme l’expression de la reconnaissance de la Nation à ceux qui lui ont rendu des services civils ou militaires éminents.

 

 

Processus

Les ministres, dans les limites de leur contingent, adressent leurs propositions au grand chancelier trois fois par an : le 1er janvier, le 1er avril et le 1er octobre.

Ces propositions sont communiquées par le grand chancelier au conseil de l’ordre qui se prononce sur la recevabilité des propositions.

Elles sont finalement soumises au Grand Maître à qui appartient, en dernier ressort, la signature des décrets.

La publication des nominations et promotions paraît au Journal Officiel :

> à titre civil : 1er janvier, Pâques et 14 juillet

> à titre militaire : mars (réserves – mutilés) et 1er juillet (active – anciens combattants)

 
56. Acte de vandalisme

56. Acte de vandalisme

Le président de la SMLH, l’amiral Alain Coldefy, dénonce un acte de vandalisme (au sens pénal du terme) commis sur une stèle de la Légion d’honneur, le week-end dernier (9 – 10 mars) à Pontivy dans le Morbihan et s’associe à la plainte déposée par la mairie.... >

62. Assemblée annuelle du comité d’Arras

Le 2 mars 2019, le comité a tenu son assemblée annuelle dans le salon d’honneur de l’Hôtel de ville de Bapaume, une des six villes du département décorée de la Légion d’honneur. ... >

Côte d’Ivoire. Promouvoir les valeurs républicaines

Le 2 mars, l’Association ivoirienne des médaillés de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite (Aimlhonm), créée en 2014, a organisé un diner de gala à la résidence de France à Abidjan. ... >

33. Décès du capitaine de vaisseau Gérard Faugère.

Le capitaine de vaisseau Gérard Faugère nous a quittés, à Saumos (Gironde), dans la nuit du 1er au 2 mars. Il avait été président de la section de Gironde, avec un dynamisme remarquable et une disponibilité exemplaire.... >

65. Un pyrénéen grand'croix de l'ONM

Le général Henri Loustau a été élevé à la dignité de grand'croix de l'ordre national du Mérite et a reçu les insignes le 27 février 2019 par le colonel Achille Muller. ... >

33. Réunion des présidents de comité et des secrétaires généraux

Le colonel André Dulou, président de la section, a convié, le 21 février 2019, les présidents des 17 comités de la Gironde et les secrétaires généraux à une réunion d’échanges et d’expression, au château Cantenac de Saint-Emilion. ... >

66. Décès du commandant Marc Compagnon

Le 8 février, l’église de Villeneuve de la Raho était trop petite pour accueillir sa grande famille, les nombreuses personnalités, la délégation de la SMLH, des ACPG CATM et ses amis pour un dernier adieu au commandant Marc Compagnon. ... >

Bougainville. Un ambassadeur à Tahiti

L’ambassadeur du Liban en France, son excellence Remi Adwan, a assisté à l’ouverture d’un consulat en Polynésie Française, le 20 Février 2019, en présence du Haut-commissaire Robert Vidal et du président de la Polynésie, Edouard Fritch. ... >

26. Pierre Bur, commandeur de la Légion d’honneur

Pierre Bur a été promu au grade de commandeur de la Légion d’honneur par décret du 31 décembre 2018, au titre du contingent des « Déportés et Internés de la Résistance ». La cérémonie de remise de la décoration s’est déroulée le 17 janvier 2019.... >

42. Disparition de Gérard Aigle

Gérard Aigle nous a quittés le 2 janvier 2019 à la suite d’une longue maladie.  Il y a quatre mois, au nom du président de la République, le président du comité de Roanne, François Chantelot lui remettait la croix de chevalier de la Légion d’honneur. ... >

18. Une Résistante faite chevalier de la Légion d’honneur

Le 23 février, Yvonne Tissier a été faite chevalier de la Légion d’honneur à Saint-Germain-des-Bois par le président de la section du Cher, le général (2S) Bernard Ducateau.... >


Nous sommes le 18-03-2019 et il est 14:39 - V2