L'histoire de l'ordre
de la Légion d'honneur

La Légion d'honneur est la plus élevée des distinctions nationales. Elle est la récompense de mérites éminents acquis au service de la Nation, à titre civil ou militaire.

29 floréal An X, création de la Légion d’honneur

En 1802, le Premier Consul crée la Légion d’honneur.

Un ordre à la fois civil et militaire

Le caractère civil et militaire de la Légion d’honneur a été une expression de la volonté du général Bonaparte qui y voyait un ferment de l'unité nationale. Pour lui : " l'armée, c'est la Nation…  Si l'on distinguait les hommes en militaires et civils, on établirait deux ordres, alors qu'il n'y a qu'une Nation ".

Un symbole de continuité

Deux empereurs, trois rois et cinq Républiques ont succédé à Bonaparte et ont conservé la Légion d'honneur comme premier ordre national. Le chef de l'état en est toujours le Grand Maître. Le collier de cette prestigieuse fonction lui est remis par le Grand chancelier dès son investiture.

Les changements de régime n’entraînent pour l'Ordre que des modifications mineures : le remplacement symbolique du médaillon central du grand collier ou la suppression du serment du nouveau chevalier, par exemple.

Un ordre prestigieux

La Légion d'honneur impose un certain protocole lors de l'admission d'un nouveau membre, de sa promotion à un grade ou de son élévation à une dignité supérieure : il est décoré par un membre d'un grade ou d'une dignité au moins égale et ne prend rang dans l'ordre qu'à la date effective de la remise de cette réception.

La Légion d'honneur est un ordre qui comporte cinq degrés :

> 3 grades : chevalier, officier et commandeur.

> 2 dignités : grand officier et grand'croix.

Une légitimité toujours actuelle

Pour les civils comme pour les militaires, être décoré de la Légion d’honneur est considéré comme l’expression de la reconnaissance de la Nation à ceux qui lui ont rendu des services civils ou militaires éminents.

 

 

Processus

Les ministres, dans les limites de leur contingent, adressent leurs propositions au grand chancelier trois fois par an : le 1er janvier, le 1er avril et le 1er octobre.

Ces propositions sont communiquées par le grand chancelier au conseil de l’ordre qui se prononce sur la recevabilité des propositions.

Elles sont finalement soumises au Grand Maître à qui appartient, en dernier ressort, la signature des décrets.

La publication des nominations et promotions paraît au Journal Officiel :

> à titre civil : 1er janvier et 14 juillet

> à titre militaire : mars (réserves – mutilés) et 1er juillet (active – anciens combattants)

 
92 Centre. Visite des Invalides

Le 14 janvier 2020, en soirée, le Comité de Boulogne a été reçu aux Invalides par le général d’Andoque de Sériège, directeur du musée de l’Armée, pour une visite exceptionnelle sous la conduite du délégué général de la SMLH, Jean-Marie Lucas.... >

82. Soutien aux Apprentis d’Auteuil

Dans le cadre d’un partenariat avec l’établissement Saint-Roch de Durfort Lacapelette des Apprentis d’Auteuil, la section a décidé de s’engager dans des activités de soutien et de valorisation de l’apprentissage en faveur des Apprentis d’Auteuil.... >

34. Rentrée solennelle

Cette manifestation permet d’accueillir tous les ans, dans la salle des Rencontres de la mairie de Montpellier, les nouveaux arrivants, les nouveaux nommés ou promus de l’année. ... >

69. Un ancien d’Indochine décoré

Le 13 janvier, le président de la section du Rhône et métropole de Lyon a remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur à l’ancien caporal-chef Bui Van Vu, devenu Français en 1960.... >

31. Galette des rois

Ils étaient une petite centaine rassemblée au palais Niel pour partager la traditionnelle galette des rois. Accueillis par le général  Jacques Langlade de Montgros, les participants, essentiellement légionnaires et sociétaires, ont ensuite écouté le message du nouveau président.... >

59. Voyage souvenir

En mai 1940, âgé de 17 ans, Jacques Desbonnet, aujourd’hui, officier de la Légion d’honneur du comité de Douai et dernier survivant du réseau de Résistance « La Voix du Nord », évacuait à pied avec sa famille, Douai pour échapper aux troupes allemandes.... >

34. L’élite des métiers de la terre à l’honneur

Pour la 4ème année consécutive, la section a mis à l’honneur l’engagement citoyen des élèves ingénieurs en agronomie au cours de leurs parcours étudiant.

Ce concours a de plus en plus de succès : cette année, 46 jeunes ont concouru. ... >

21. Décès d'André Rauscher

Les obsèques d'André Rauscher, ont été célébrées le 26 novembre à l’église Sainte Thérèse à Chenôve. Né le 8 Février 1921 à Lauterbourg en Alsace, il s’engage à 17 ans dans les chasseurs alpins. ... >

13. Assemblée générale du comité d’Aix en Provence

Elle s’est tenue à la Maison Maréchal Juin à Aix-en-Provence le 18 janvier 2020 en présence de 41 sociétaires. L’ensemble du bureau a été réélu.

... >

13. Conférence

Le 14 janvier 2020, plus de quarante sociétaires des comités de Marseilleveyre, Marseille Garlaban, et Marseille Vieux-Port, ont assisté à une conférence du sociétaire Hubert-Jean Ceccaldi, océanographe biologiste et membre de l’académie de Marseille sur « Les récifs artificiels de la baie du Prado …et d’ailleurs ».... >

21. Conférences

La section et ses comités ont organisé trois conférences le 14 et le 26 novembre, ainsi que le 18 décembre 2019. ... >


Nous sommes le 28-01-2020 et il est 23:15 - V2